Bilan de l’été 2019.

Hello tout le monde!

J’espère que vous allez bien et que vos vacances ou que votre été tout court se sont bien passés!

J’avais prévu de faire une pause, pas aussi longue, certes mais cette pause était prévue et m’a fait le plus grand bien.

Pour celles et ceux qui aiment la lecture, vous allez être servis! Il y a pas mal de choses à dire dans ce nouvel article. Il va se dérouler en 4 parties.

  • 1ère partie : Bilan de l’été 2019.
  • 2ème partie : Rentrée de Septembre 2019.
  • 3ème partie : Projets de fin 2019.
  • 4ème partie : Conclusion.

Bilan de l’été 2019

Comme je le dis souvent, je cumule 5 boulots, et 5, ça prend du temps, de l’implication et surtout de l’énergie, beaucoup d’énergie.

J’ai de l’énergie, j’en ai même énormément, sauf qu’au mois de Juin, j’ai, comme très rarement, même si c’était un peu prévisible tout de même, eu une baisse d’énergie, un manque d’énergie qui allait crescendo.

L’écriture et l’organisation de la mise en vente du roman, les shootings, les coaching, la formation, mon boulot de base qui est, rien qu’à lui tout seul, très prenant niveau temps et énergie, etc…

J’ai préféré mettre tout ce que j’ai réussi à construire en pause, tout simplement, aussi par peur de le perdre. J’insiste sur le “en pause” et non à l’arrêt, pour l’instant.

J’avais tenté de tout continuer, non pas un par un mais encore une fois tout en même temps. Chassez le naturel, il revient au galop.

Je suis d’ailleurs mitigée sur cette phrase. Pour moi, ce sont des mécanismes acquis avec le temps qui ne sont pas assez travaillés, je suis la première à le voir et le ressentir. Je teste donc des techniques pour garder de nouvelles habitudes qui seraient plus vivables et plus agréables dans mon quotidien.

Quand j’ai vu que je n’avais pas réussi à modifier mes habitudes, je n’ai pas retiré le livre d’Amazon, ni tout jeté, j’ai mis en suspens, dans un coin ce que j’avais créé en attendant d’avoir les idées plus claires, comme en ce moment.

Pour le bilan, il est plutôt positif car j’ai pris du temps pour moi. J’ai réalisé mon rêve définitivement en emménageant dans ma petite maison avec mes bébés, revoir mes amis pas vus depuis le mois de Janvier, davantage pour certains, ma famille et de sortir un peu de ma bulle pour m’ouvrir de nouveau au monde proche qui m’entoure.

Rentrée de Septembre 2019.

Concernant la “rentrée”, elle a été plutôt prenante avec les travaux dans la maison et mon boulot principal. J’étais bien comme ça. Pas envie d’écrire, pas envie de prendre de photos, pas envie de grand chose, en bref pas envie tout court.

J’ai juste profité de mon cocon et j’ai même regardé une série (Stranger Things est d’ailleurs top! Netflix est revenu parmi nous!)

Je n’ai pas ressenti de malaise par rapport au fait de ne pas donner de nouvelles sur les réseaux, de ne pas écrire d’article tous les mercredi, de penser à envoyer ma newsletter en temps et en heure ou encore de faire attention à poster une publication Instagram à telle heure tous les jours.

Et pour être franche, même pour mes réseaux perso, j’étais beaucoup (encore maintenant d’ailleurs) moins active. Une surdose de réseaux sociaux. Un dégoût même de voir toujours la même chose. Des codes promos à chaque story, les mêmes feed Instagram, (même si le mien fait partie de ceux là!), les mêmes discours, les mêmes articles. Tout ça m’a gonflé.

Mon retour est donc assez hésitant pour l’instant. Il n’est pas définitif.

J’ai eu en coaching plusieurs protégées qui ont eu d’excellents résultats, pour qui je me suis donnée à fond, vraiment au maximum, et qui étaient volontaires, passionnées et qui sont allées au bout de leur envie, objectif parfois rêve. Plus que des “coachées”, des perles rares avec une détermination incroyable.

Il y a eu à ce moment là une prise de conscience de se dire “il faudrait peut-être garder un peu d’énergie pour toi en fait, non?”. J’ai connu de rares périodes dans ma vie où mon énergie était totalement vide à force de la transmettre. Cette rentrée fait partie d’une de ces périodes.

Je n’avais plus aucune énergie, fatiguée en permanence, envie de ne rien faire. Je devais me ressourcer, me “recharger” et retrouver ce côté focus sur une seule et unique chose comme j’avais enfin réussi à faire au mois de Mai mais qui s’est évadé en prenant mon énergie au passage.

Projets de fin 2019

Avec cette année très chargée, j’ai quand même décidé de continuer certains projets mais pas tous.

En commençant par mon roman que j’ai enfin décidé d’envoyer à un éditeur. J’ai retardé encore et encore la modification de certaines fautes et rajouts, sûrement la peur de passer le cap de l’envoi. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai terminé puis envoyer ce courrier, le plus important courrier de ma vie je pense d’ailleurs!

Je vais voir selon mon inspiration et le temps que j’arriverai à dégager pour me remettre à écrire mon deuxième. J’ai 3 idées de livres encore en réserve et ce depuis longtemps mais forcément pour les mettre en place, c’est autre chose… Attendre 20 ans pour en écrire un, j’écrirai donc les autres lorsque j’en ressentirai le besoin.

Lorsque je parlais de “pseudo retour” sur les réseaux, je parlais surtout du fait d’avoir réfléchi pendant ces quelques semaines et finir par décider de mettre de côté le blog et les réseaux concernant la Red Bulle, tout ce qui est conseils, articles, diverses publications pour me recharger au maximum afin de débuter 2020 sur des bases solides, organisée et minutieuse. Chose qui ne me ressemble pas énormément.

Pour Muzzle Gybs, les coaching canins et formations seront eux aussi en suspens mais j’en profiterai pour allier la photographie qui fait partie de mes projets d’actualité à cette page là pour proposer plus de photographies de ma chienne et/ou de nous deux (trois avec le chat!) par exemple.

La formation intégrale en ligne sur Podia ne sera cependant plus disponible à la mi octobre.

Le principal projet de cette fin d’année reste donc, comme avez dû le comprendre au travers de cet article, de me ressourcer, de m’organiser pour l’année 2020 et surtout, de profiter de cette nouvelle vie qui a débuté au mois de Mai, de penser à moi et à savourer ces rêves réalisés car quand on regarde bien, j’ai tellement enchaîné les objectifs atteints que je n’ai même pas pris le temps de me dire: “Waw… t’as vu ce que t’as réalisé en un mois?”

Conclusion

La Red Bulle n’est pas terminée.

Je dois simplement apprendre à m’organiser et à prioriser. J’ai réussi à le faire une fois, ça a porté ses fruits au delà de mes espérances, c’est donc possible mais comme vous le savez sûrement, un comportement nouveau doit se fixer dans le temps. S’il n’est pas inné, il faut le répéter encore et encore afin qu’il s’ancre en nous. À moi de bosser sur ça.

Pour finir, laisser reposer vos yeux des trois heures de lectures que cet article a causé et vous souhaitez une belle soirée sur un “petit” écrit :

À force de partir dans tous les sens après une victoire, de s’enflammer après avoir éclaté un obstacle, on voit rouge partout, on a la pêche, on pense qu’on peut déplacer des montagnes et du coup, on fait quoi? On accélère, on va vite, on met des œillères de super héros.

Comme le dirait ma grand mère, (oh la phrase d’ancienne! Je pensais même pas le mettre un jour dans mes écrits, énorme!), il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation.

Lors des moments de concrétisation, on confond les deux, et on vole, haut, très haut.

Plus on monte en altitude, moins on respire mais on continue de voler, encore et encore et encoooore car on a réussi à réaliser des rêves la fois d’avant alors on lâche rien.

Apprendre à créer des paliers à chaque niveau comme dans un jeu pour ne pas dégringoler, ne pas chuter et ne pas retourner au début.

Tout simplement et pourtant pas si simple.

Belle soirée les enfants!

Tu as aimé mes articles? Tu aimeras aussi ceux là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *