Le bonheur attire le bonheur. Et inversement!

Aujourd’hui j’aimerai vous faire prendre conscience d’une chose que l’on oublie beaucoup trop vite.

Le bonheur attire le bonheur, oui, tout comme le malheur attire le malheur.

  • Vous est-il déjà arrivé que nombre d’événements, bons ou mauvais, arrivent les uns après les autres, s’enchaînent à une vitesse folle et n’en finissent pas?
  • Vous vous êtes déjà sûrement dit, quand ce sont des instants heureux qui se suivent:

– “Mouais… ça va pas durer, c’est bizarre, moi, la plus belle descendance de Pierre Richard…”

ou à l’inverse, quand ce sont des épreuves difficiles:

– “Ca n’arrive qu’à moi, je sens qu’autre chose va tomber, c’est sûr!”

Stoppez tout, encore une fois, pour la simple et bonne raison que je l’ai testé, cette méthode, la méthode miracle, la méthode du “je m’en bas les ***** du malheur”, grossièrement dit. (Je lui trouverai un nom à la Red plus tard, bien entendu et elle aura même le droit à son article, elle aussi! Comme la méthode Red est déjà copyrightée, va falloir que je cherche plus loin!)

Partez du principe qu’on attire ce que l’on est.

Si vous êtes négatifs, TOUT le sera autour de vous, et pour l’avoir vécu une grande partie de ma vie, je le confirme, alors que quand vous vous dites, c’est un moment désagréable à passer, je le surmonte et surtout je passe à autre chose, étonnamment, tout s’arrangera beaucoup PLUS VITE!

J’aime bien les exemples donc en voici deux, surjoués, certes mais qui vous paraîtront, flagrants:

– “Ma voiture est tombée en panne, je suis sûr(e) que Loulou (le chien imaginaire!) va tomber malade, que Chouchou (la fille imaginaire aussi!) va avoir une mauvaise note et que je vais tomber malade! C’est SÛR!”

– “Ma voiture est tombée en panne. Bon, ça arrive, je vais la réparer. C’est relou, ça prends du temps et de l’argent mais ça arrive! En attendant, je vais emmener Chouchou à l’école qui va cartonner et partir en longue balade avec Loulou pour profiter du soleil!”

Facile à dire mais difficile à faire quand on a passé un bon nombre d’années à voir tout en noir. Il faut se ressaisir maintenant, pas demain, pas après demain mais maintenant!

Tu as aimé mes articles? Tu aimeras aussi ceux là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *